Pendant longtemps, Mireille Darc avait l'image d'une petite coquine craquante. Elle fut considérée comme une sorte de successeur blonde de la divine Bardot mais avec une coiffure à la Mireille Matthieu. Les réalisateurs ne se gênaient pas à montrer des parties dénudées de son corps car Mireille Darc avait sans doute la plus belle chute de reins du cinéma français des années 1970, chute de reins qui fit craquer l'unique Alain Delon ( dieu vivant au Japon ).

Elle fut aussi chanteuse et les habitués de ce blog se souviendront que j'avais diffusé il y a plusieurs mois "L'hélicoptère". Dans ce nouveau titre de 1975, les propos sont encore équivoques et Mireille porte sur la pochette un joli tee shirt américain 69. N"y voyez rien de mal.

 

 

Retour à l'accueil