Quand le petit René Simard devint adulte, il abandonna la coupe en bol mais pas les chansons à se poiler. Là, il la joue duo sérieux en famille et avec un superbe blouson à peau de mouton. L'occasion de rappeler que le Québec ce n'est pas que des chanteuses qui braillent.


Retour à l'accueil