Un petit Noam, ça ne fait jamais de mal pour faire le tour de la discographie de cet enfant chanteur qui me fascine. En 1974, toujours produit par Haim Saban, il nous conte une amourette déçue faute d'années au compteur. Cette chanson ne doit pas être confondue avec "Quand on aura vingt ans en l'an 2001" de Pierre Bachelet.

En 1974, Noam avait 12 ans ce qui explique cette voix fluette qui n'a pas encore mué avant sa rencontre avec Goldorak.

 

 

 


Retour à l'accueil