Hommage à La Boule qui nous a quitté

Après notre ami Dédé le rocker, voici une nouvelle allusion au magnifique jeu d'aventures français : Fort Boyard. Un certain Paul Koulak ( rien à voir avec le chocolat Galak ) sortit en 1999 un rap du fort des plus vibrants. Le résultat est assez terrifiant, de quoi sauter à l'élastique avec le Père Fourras sans élastique. Maintenant, vous pourrez craner en disant que vous connaissez un autre rappeur breton que Manau.

 

 

Retour à l'accueil