Bien plus fun que le Raphael tout court, Raphael Elig sort un OVNI musical en 1988. Très irrévérencieux dans le thème de la masturbation qui n'est pas intellectuelle pour une fois. "I'am sorry Dave but I'am afraid I can't do that" peut-on entendre en incruste sonore. Je viens de réentendre ce titre sur TV Mélody et ça fait du bien.


 

Retour à l'accueil