Encore un morceau dont on se dit qu'on connait mais que l'on n'a pas entendu depuis des lustres. Le titre avec Michel Tsangary comme chanteur est pas mal du tout mais on ne le dira jamais assez : une pochette ratée et un nom guignolesque ça vous casse un groupe.

Ce titre vaut bien mieux que toutes les merdes françaises dont on nous a abreuvées pendant les zannées 80.

Version maxi !

 

Retour à l'accueil