Petit détour par l'insoutenable monde du hardcore où il faut être solidement accroché pour tenir le choc. Ce projet hollandais de 1992 a une dénomination très osée, comme une sorte de Terminator de la semence. Le titre est également bien sexiste car aucune femme n'est invitée à écouter ce titre, elles ne s'en plaindront pas à mon avis.

 


Retour à l'accueil