Le succès a parfois des contraintes importantes. Pour Stéphano Mariano ( rien à voir avec Luis ), l'inconvénient est au niveau du slip. Je n'ose imaginer ces dames hurlant devant le talent de cet homme et de ses dessous.
Ce clip est l'un des pires qu'il m'est été donné de visionner dans le monde amateur ( à l'heure où cet article fut écrit en premier ). On est proche de la limte de l'humainement tolérable.
Les fines oreilles auront reconnu une belle copie de Down on the streets de Shakatak car il ya  quand même une trame.

 

Retour à l'accueil