Sylvie Vartan devient une habituée involontaire de ce blog mais comme vous le savez, on ne taquine que les gens qu'on aime bien. Les dauberies de Sylvie datent souvent du début des années 1980, période où elle était quelque peu au creux de la vague.

En 1982, elle tente de séduire les USA en sortant des titres en anglais et en allant à Las Vegas. Un de ces titres anglophones est UCLA, célèbre Université californienne. L'ensemble a été recalé pour le diplôme y compris pour les danseurs mièvres en tenues sportives d'époque ( décidemment les B-Devotion étaient inimitables ).

 

Retour à l'accueil