Le tréfond des années 1980 et ses chanteuses étoiles filantes sans grand talent et dont on se demande encore comment elles ont pu sortir un disque ( quoique si je sais ).

Là c'est Victoire en 1987 avec le soutien d'André Popp baroudeur de la composition, capable du pire comme du pire. Une histoire classique de fille qui veut faire la nouba et qui n'est pas qu'un coup d'un soir.

Ca a mal fini au niveau de la carrière, aucune victoire ....

 

Retour à l'accueil