Attention : on touche au sublime surtout du point de vue de son auteur. Avec cette tuerie décalée qui date de 1979, Waylon alias André Van Der Weken ( à vos souhaits ) mérite notre respect éternel. Un mélange de dragqueen style Sylvester avec une gueule à faire du Muppet Show. Bref, nous avons là la crème de la crème, il ne manque plus qu'à confirmer par vos avis avisés.

 

 

 

Retour à l'accueil