Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

57 articles avec playboys

MANUEL GUAZZI - AMOUREUX

Publié le par Ringard Willycat

Revoilà Manuel Guazzi ou plutôt Max Guazzini, avec une reprise romantique de "One way ticket" de Neil Sadaka.

Heureusement que Dalida le couvait, il a pu faire des disques malgré les approximations vocales. L'avantage avec Max c'est qu'il a du recul et de l'humour sur sa carrière de chanteur. Il a ensuite bien plus réussi à la radio et au rugby.

 

Publié dans PARODIK, PLAYBOYS

Partager cet article

Repost 0

BARONE - PRISONNIER DE L'AMOUR

Publié le par Ringard Willycat

Pour le contexte, on est dans une émission locale de FR3 en 1984 et plus particulièrement à Marseille. On laisse leur chance à de jeunes débutants qui peuvent se montrer pour faire carrière. Sur le principe, le concept est bien. Malheureusement, dans la plupart des cas, c'est le drame de la transition de la radio locale à la télé.

Le dénommé Barone tente la chanson d'amour avec son beau blouson noir et rouge avec fermeture éclair. L'ensemble est dramatique et n'a même pas fait l'objet d'un disque si je ne me trompe pas. Ah ces playboys marseillais, ils donnent envie.

 

Partager cet article

Repost 0

PASKAL LANCLUME - MOMENTS INTIMES

Publié le par Ringard Willycat

La musique antillaise ce n'est pas que Francky Vincent et la Compagnie Créole. Je vous présente un auteur compositeur de la jeune génération. Le zouk est toujours présent avec un so et des paroles suaves. Le titre "Moments intimes" nous fait penser à de vieux films érotiques. Paskal a de nombreux autres morceaux dans sa discographie.

Paskal avec un K saura vous séduire sur des rythmes exotiques et amoureux. Quant à son nom Lanclume, le mystère plane sur la signification. Je vous laisse libre cours à votre imagination.

 

Publié dans PLAYBOYS

Partager cet article

Repost 0

ERIC BEAUVOISIN - ROCK STAR

Publié le par Ringard Willycat

Encore une trouvaille de vide-grenier, ah que c'est bien les vide-greniers ! Eric Beauvoisin avait déjà sévi en 1984 avec coeur chiffon, un slow tendance friperie.

Il revient en 1988 avec un Délire ( délirer c'est la face A du disque mais pas de bol elle est rayée ). Je vous passe alors la face B avec un ton plus rock. Je vous précise qu'Eric Beauvoisin ce n'est pas Elie Semoun qui fait Kévina mais bien ce chanteur qui il me semble possède un compte Facebook.

 

Publié dans PLAYBOYS

Partager cet article

Repost 0

HERBERT LEONARD - ET TOI SEXUELLEMENT PARLANT

Publié le par Ringard Willycat

Témoignage émouvant de la parolière Vline Buggy dans l'album "Pour le plaisir" : "Ce disque est né d'une rencontre avec Julien Lepers. Dès la première écoute, sa musique m'enchante. J'appelle Herbert Léonard dont la voix et le feeling sont restés pour moi inimitables. Herbert abandonne quelques instants ses articles de journaliste spécialisé en aéronautique, écoute...accroche. Nous nous mettons au travail".

C'est vrai que cet album est magnifique avec un Julien qui sort d'une carrière chanteur casserole et Herbert autoproclamé playboy eau de cologne. Mis à part "Pour le plaisir" qui eut son succès surestimé, le reste de l'album est un florilège de navritudes telles ce "Et toi sexuellement parlant", chanson très bien cachée à la gloire d'Herbert et de ses matins triomphants. De l"érotisme de bazar avec Julien Lepers aux claviers, une recette gagnante pour se marrer.

Publié dans PLAYBOYS

Partager cet article

Repost 0

PINO D'ANGIO - MAIS QUELLE IDEE

Publié le par Ringard Willycat

Lâche le collant ! Bon, il n'y a pas grand chose à dire si ce n'est que Pino nous chante son tube en version française. Ah si, quand même, je dois insister sur le fait que cette version est tout simplement génialissime du point de vue des paroles, le top de la tranche de vie du séducteur reptilien de discothèque et la clope au bec.

 

Publié dans PLAYBOYS, PARODIK, ZANNEES 80

Partager cet article

Repost 0

MANUEL GUAZZI - TU PEUX GARDER TON SOURIRE

Publié le par ringard willycat

Vous avez forcément croisé Max Guazzini au détour d'une émission ou d'un reportage TV. Mais oui voyons, le souriant Max c'était le patron d'NRJ, le porte étendard de l'ouverture des radios au début des années 80. Max c'est aussi celui qui a repris le Stade Français, club de rugby devenu poussiéreux. Toujours innovant, il fait porter des maillots roses aux mastodontes du Stade et les mets à poil pour vendre des calendars.

Mais Max a aussi été connu sous le nom de Manuel Guazzi lorsqu'il tenta de percer dans la chanson guimauve sans concession. Il fut présenté pour la première fois à la TV par Dalida mais ça ne lui a pas porté chance pour la chanson. Heureusement, il a ensuite eu une vie bien remplie. NRJ Radio Number One enfin presque.

Publié dans PLAYBOYS

Partager cet article

Repost 0

CHRISTIAN DELAGRANGE - CINE CINEMA

Publié le par Ringard Willycat

Christian Delagrange était le chéri de ces dames avec ses chansons romantiques et son regard de brun. Comme pour tout séducteur, il y a la période de gloire puis la longue descente avec le temps.

En 1978, Christian sort un titre très en décalage mêlant des sons discos qui fonctionnaient à plein tube à l'époque. Et quand il vient le chanter à la télé, c'est avec le sourcil épais et un tee shirt Mickey Mouse qui contribuent à casser l'image. Je salue mon ami Christian pour le courage.

Le titre est une reprise de Marianne Rosenberg "Marleen". 

 

Publié dans PLAYBOYS

Partager cet article

Repost 0

LE SOLEIL ARRIVE AVEC RICHARD COCCIANTE

Publié le par Ringard Willycat

Petit mais costaud......

LE SOLEIL ARRIVE AVEC RICHARD COCCIANTE

Publié dans PLAYBOYS

Partager cet article

Repost 0

MICHAEL RAITNER - ON DOIT SAVOIR PARTIR

Publié le par ringard willycat

Séquence émotion avec cette chanson dont nous avions le disque à la maison. Quand je pense que ce titre date de 1976 !!! A l'époque j'avais 3 ans et je m'en rappelle encore c'est dire son ( deep ) impact.
Michael Raitner faisait partie de ces chanteurs boulettes sur lesquels les producteurs misaient en jouant le côté romantique à fond.
A l'époque, ce titre a fait chavirer les coeurs mais aujourd'hui peut être que certains d'entre vous vont en rire, la comparaison avec Mike Brant étant aussi assez violente.
Michael Raitner ne décolla pas malgré le soutien des disques Ibach et il tenta même un retour passé inaperçu en 1985 avec Sa voix qui me rappelle.


 

 

 

Publié dans PLAYBOYS

Partager cet article

Repost 0

MIKE BRANT IMITATEUR DE JERRY LEWIS

Publié le par Ringard Willycat

Ca s'appelle une vidéo cultissime comme seul le web en regorge. Je ne suis pas peu fier de l'avoir trouvé.

Nous sommes en 1972 et Mike Brant est en passe de devenir la vedette que l'on connait. Il est interviewé par Bouvard au style inimitable. Mike nous apprend alors qu'il aime faire des imitations, qualité que l'on ne lui prêtait pas forcément.

Puis, le sujet bifurque sur les filles et Mike, un brin naif en français, raconte que des filles de 12/13 ans lui courent après et qu'il en a trouvé dans son lit en rentrant de gala. On frise la correctionnelle comme dit Bouvard.

Survient aussi le moment sublime où Mike imite Armstrong puis Jerry Lewis dans une transformation étonnante. Et en final, le cultissime Qui Saura ou Quiche au Rat.

Le tour avec des invités qui boivent, qui fument, vous reconnaitrez d'ailleurs les Charlots. Bref, la télé authentique des seventies.

25 AVRIL 2016 : 41 ans.

 

 

Publié dans PLAYBOYS

Partager cet article

Repost 0

BARRY BLUE - DANCING ON A SATURDAY NIGHT

Publié le par Ringard Willycat

Barry Blue est un chanteur anglais et à l'instar de Michou, il nous fait bien comprendre qu'il admire le bleu. Je vous diffuse Barry surtout pour sa superbe tenue car dans les seventies on avait le respect de l'habillement.

Plus bleu que le bleu de tes yeux avec un magnifique éclair dans le dos sans parler des pompes. Comme une autre Bardot, il a  aussi ses initiales.

Le titre est très sympathique avec des notes grecques si je ne me trompe pas. Bon Saturday Night en blue.

 

Publié dans DANCE DISCO FUNK, PLAYBOYS

Partager cet article

Repost 0

NICK MCKENZIE - JUANITA

Publié le par Ringard Willycat

Nick McKenzie est un chanteur à moustache dans la pure tradition des seventies. Bon on va quand même préciser que le monsieur est hollandais et son vrai est Nick Van Den Broeke ( ach ja ).

Le titre est très tropical en l'honneur d'une Juanita malgré le peu d'entrain de Nick. Le grand fait d'armes de cette vidéo est certainement le costume jaune moutarde qui est d'une belle initiative avec le pendentif classique du chanteur à moustache.

Et puis, évoluer dans les gradins avec toujours ce satané fil d emicro des années 1970 est très estimable également.

 

Publié dans PLAYBOYS

Partager cet article

Repost 0

CEM KARACA - ISLAK ISLAK

Publié le par Ringard Willycat

Quand les chanteurs turcs portaient des lunettes teintées, un chapeau et une somptueuse moustache. Au-delà du look à la Ponpon ou à la Zucchero d'Istanbul, et de la voix étonnante, la musique est quand même pas mal du tout.

Cem Karaca était d'origine arménienne ( non non je ne vous bassinerai pas avec les relations turco-arméniennes ) et est décédé il y a 11 ans. Si cela vous intéresse, son oeuvre est importante et facilement consultable sur la toile.

Publié dans PLAYBOYS, WORLD MUSIK

Partager cet article

Repost 0

BON ANNIVERSAIRE HELMUT LOTTI

Publié le par Ringard Willycat

Bon anniversaire à Helmut Lotti qui n'est ni allemand ni italien mais belge. De la chanson belge de qualité avec des airs pour bals et évènements rétros.

Dans ce petit clip d'anniversaire, Helmut est au Méxique et tout le monde est gentil avec lui : les policiers, les gens qui le saluent et il prend même une famille en auto-stop. C'est la fête du slip avec de grands paysages.

Helmut vit dans un monde où tout est gentil et merveilleux. Arriba !

 

Publié dans PLAYBOYS

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 > >>