Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LE JOUR OU PROPAGANDA SE RETROUVA DANS LA 4EME DIMENSION

Publié le par Ringard Willycat

On est en 1985 et c'est le début de la gloire pour Propaganda, excellent groupe allemand avec des titres très métalliques et sombres.

Lors d'une émission allemande, le groupe se produit devant un public que l'on qualifiera de très clairsemé. Si quelqu'un pourrait nous confirmer que nous sommes à Berlin ou ailleurs ( la vérité est ailleurs ) ? La place était vide comme à Moscou ( cf Bécaud ).

Vous remarquerez la détresse des deux chanteuses notamment Claudia Brucken face à ce public amorphe et qui n'avait sans doute pas encore compris le tube qui se jouait devant lui.

Faut parfois en passer par là avant la gloire.

Commenter cet article
L
même à la fin, le con lui tourne le dos, la pauvre
Répondre
G
étonnante video, la chanteuse est complètement ignorée et pourtant ce titree st génial
Répondre
4
Effectivement, quel calvaire se fut pour les musiciens. Claudia ne cache pas sa peine, et tous tournent le dos au public dès le morceau terminé.

Mais le plus affligeant, et vraiment attristant, c'est de voir comment l'intervenant se dirige rapidement vers Michael Mertens en ignorant royalement la chanteuse.

Regardez bien à partir de 4'10 le désarroi complet de Claudia qui fusille longuement du regard cet homme qui ne la voit même pas s'esquiver à pas chassé dans les coulisses...

Au-delà du contexte forcément désolant pour un groupe de cette ampleur, j'ai plutôt de la peine pour cette femme qui n'a pas eu la reconnaissance attendue ce jour.

Elle a insufflé beaucoup d'énergie dans son groupe, et la claque faite en public par ce mâle a dû être difficile à vivre.
Répondre
P
Yessss ! :-)
J'adore trop votre blog
Répondre
R
merci beaucoup bonne soirée
P
On comprend pourquoi certains allemands ont préféré rester à l'est ...
Répondre
R
ils étaient un peu à l'ouest....
T
quel groupe mythique ! ils on tentés un come back au début des années 90 avec une nouvelle chanteuse et un album plus pop...
Répondre
R
entièrement d'accord
A
En effet, C'est bien Berlin. On voit le Reichstag dans le fond.
Répondre
M
J'aimais bien "Duel".
Répondre
R
un bon groupe
L
Nul n'est prophète en son pays -les amateurs de lieu commun bibliques apprécieront.
J'ai déjà vu des publics bien pires que celui-là en nombre et en dynamisme, et pour des groupes ayant autrement plus la pêche. A cet égard, Propaganda joue manifestement en playback (c'est la version studio à la note près), et un groupe qui joue live, même si c'est pour un baloche de province, ça change tout. J'aimais bien ce groupe, mais le play back est un manque de respect pour le public, qui le lui rend bien.
Répondre
R
Je confirme pour le playback
S
oui on peut voir Claudia la chanteuse qui semble vouloir que ça en finisse vite, quelques applaus à la fin quand même.
Répondre
O
une foule en folie !
Répondre