Une coupe de cheveux à la britannique et la mélancolie en veste en jean, Marc Shelley rend hommage à toi qui chantais lalala lalala.

Je dois dire que la mélodie tient bien la route quand on se replace bien entendu dans le style des chanteurs romantiques de 1974.

Marc Shelley n'a fait que deux disques, dommage il méritait mieux malgré son vague à l'âme et ses airs pas marrants.

Retour à l'accueil