Disque de 1972 où l'éternel Sim chante pour les enfants. Il s'agit de la face B de "C'est bien moi la plus belle".

Sim nous chante une chronique ordinaire des moqueries à l'école. La souffrance des railleries quand on zozotte, merzi petit zézu. Heureusement, dans un an, il n'en souffrira plus. Le harcèlement à l'école, ça existait déjà en 1972.

 

Retour à l'accueil