FACEBOOK ET UN REGIME A LA VICHY

Bon Facebook, c'est vachement bien pour propager sa bonne parole et interagir. Notre page INDEPENDENZA RINGARDA également celle des HORREURS MUSICALES pointe à 22 000 fans et je les en remercie.

Par contre, Facebook a cela de formidable que chacun, suivant ses jalousies ou vexations, peut dénoncer un camarade sur à vrai dire pas mal de choses. Les plus connus sont les bouts de nichons ou contrôle d'identité. Facebook représente un système où chacun peut dénoncer de manière anonyme, dans le bon style collabo à la française. C'est bien plus facile que de venir se confronter et échanger en bon lâche, en trouillard de canapés.

Cela fait deux comptes personnels qui sont dénoncés et contrôlés par le biais de petites putes qui doivent bouffer de la pastille Vichy. Et t'as beau expliquer à Facebook que ton compte c'est un pseudo de blogueur connu depuis 10 ans ( cf message d'anniversaire que m'a envoyé Over Blog ), que tu ne mets aucun truc vexatoir ni même un poil ou un bout de nichon, t'es contrôlé quand même et compte bloqué sans même moyen de se défendre.

Merci à Facebook d'avoir rétabli le régime de Vichy. Seul INDEPENDENZA RINGARDA survit grâce à nos armes de destructions massives : combattre la connerie par la connerie.

Je ne peux que vous inciter à vous abonner à la page de résistance, tant qu'elle survit à ce cloaque  :

https://www.facebook.com/ringardwillycat2017/

Retour à l'accueil