Du câlin plein l'accordéon notre ami André Vechuren. Quand on écoute ce genre de chose, c'est un peu comme quand on voit un article connu se vautrer dans un nanard.

Retour à l'accueil