Je n'ai pas une très grande estime pour Guy Marchand avec ses poils de yéti qui font velcro et sa haute opinion de lui-même de crooner à l'eau de cologne Lidl.

Pourtant, je suis tombé sur une belle surprise avec ce "Danse à la belle étoile", un titre qui fait penser aux hippies autour d'un feu le soir sur la plage. C'est une face B bien cachée, dommage que Guy ne soit pas resté dans ce registre sympathique.

Retour à l'accueil