On touche au sublime des méandres de l'internet. Le groupe Zoom sévissait en Espagne à la période disco. Il me semble que c'était un groupe de danseurs. Alors, quand il sortait un titre, il y avait forcément de la chorégraphie bien huilée.

Alors, dans ce cas du disco de l'espace, on se dit soit qu'ils étaient hyper motivés soit que leur fournisseur de drogue avait de la bonne. Il y a même la danse du robot.

Retour à l'accueil