Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
HORREURS MUSICALES

Raretés et étrangetés, du bon au mauvais goût since 2009

ARLENE TEMPIER - DINGUE

Parfois, dans les émissions de variétés des années 1970, il y avait une ou plusieurs grosses nullités à côté des classiques baroudeurs de l'époque.

Un exemple ici en 1978 avec une certaine Arlène Tempier. Blonde, joli minois mais une catastrophe ambulante qui n'ira pas plus loin dans la carrière musicale. C'est dommage car ce chef d'oeuvre fut écrit par Alain Souchon, le déprimé frisé pote de Voulzy.

Arlène se retrouvera après aux chiffres et aux lettres où il n'y avait pas besoin de chanter pour avoir le bon compte.

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Maintenant elle présente Sagesses bouddhistes sur la 2
Répondre
R
une reconversion pleine de sagesse
K
dai daie une blonde à chameau
Répondre
G
Arlene a eu son petit succès au Japon en chantant les génériques d'un dessin animé "L'étoile de la Seine", traduit chez nous "La tulipe noire".
Répondre
D
A l'eurovision elle aurait ses chances !!!!!
Répondre
H
Un certain mimétisme c'est vrai avec Catherine Ferry qui avait représenté la France à l'Eurovision en 1976 avec "1, 2, 3" c'est vrai. Pour du Souchon, c'est décevant, j'avais vu cette émission quand elle avait été rediffusée sur Télé Melody en 2015. L'émission s'intitulait, si ma mémoire est bonne, "Numéro Un les jeunes" et datait de mars 1978. Produite comme tous les "Numéros un" par Maritie et Gilbert Carpentier. Ils ont souvent invité Alain Souchon dans leurs émissions. Au même moment, il avait participé à un "Numéro un" Yves Simon et avait eu droit à son propre "Numéro Un". <br /> <br /> Sans doute la raison pour laquelle cette chanteuse avait pu participer à cette émission. Son disque est sorti chez RCA (Maison de disques d'Alain Souchon) et la pochette disponible ici : encyclopedisque.fr/disque/17640.html nous indique qu'elle a fait partie de l'émission "Les découvertes TF1" qui permettait de découvrir de jeunes talents à l'époque. Les "N°1" des Carpentier étaient, comme par hasard, eux aussi diffusés sur TF1 (Encore public) à l'époque !
R
il faudrait un truc kitch en accompagnement
O
jamais entendu ce truc
Répondre
C
Pas connu pour moi
Répondre
B
<br /> avec un nom pareil, elle était mal barrée ....<br /> à ranger dans le même carton que William Saiily :<br /> http://youtu.be/5Q_DmlDJ0nI <br />
Répondre