Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

HERBERT LEONARD - ET TOI SEXUELLEMENT PARLANT

Publié le par Ringard Willycat

Témoignage émouvant de la parolière Vline Buggy dans l'album "Pour le plaisir" : "Ce disque est né d'une rencontre avec Julien Lepers. Dès la première écoute, sa musique m'enchante. J'appelle Herbert Léonard dont la voix et le feeling sont restés pour moi inimitables. Herbert abandonne quelques instants ses articles de journaliste spécialisé en aéronautique, écoute...accroche. Nous nous mettons au travail".

C'est vrai que cet album est magnifique avec un Julien qui sort d'une carrière chanteur casserole et Herbert autoproclamé playboy eau de cologne. Mis à part "Pour le plaisir" qui eut son succès surestimé, le reste de l'album est un florilège de navritudes telles ce "Et toi sexuellement parlant", chanson très bien cachée à la gloire d'Herbert et de ses matins triomphants. De l"érotisme de bazar avec Julien Lepers aux claviers, une recette gagnante pour se marrer.

Commenter cet article
H
Je crois qu'Herbert Léonard, au vu des interviews que j'ai vues de lui, est quelqu'un de beaucoup plus intelligent que ce qu'il ne chante ou n'a chanté. C'est un type qui est spécialisé dans l'aviation russe, sujet sur lequel il a écrit des livres, livres de référence pour les personnes intéressées par ce domaine. Pour ses chansons, je crois que c'est quelqu'un qui n'est pas dupe de son image de chanteur de charme à caractère érotique, et qui semble chanter toujours avec un certain recul, un certain humour second degré sur lui-même et son répertoire.
Répondre
L
y a eu beaucoup de ventes ?
Répondre
M
quelle daube mais titre original
Répondre
L
Je ne vois pas pourquoi il faudrait prendre cette chanson au premier degré. Le rythme endiablé n'est pas celui de la confession, mais de l'auto-parodie, et les paroles sont volontairement excessives.
Pourquoi certains chanteurs sont-ils confondus avec leur personnage, et pas d'autres? Mystères.
Répondre
C
Au début, un poulain de Jaunie… une erreur vite oublié.
@mitié
Répondre
M
Je me souviens à l'époque, il avait vachement de succès
Répondre
I

Vline Buggy nous avait habitué à mieux.
Répondre
B

Tiens, j'ai trouvé quelque chose de sympa dans cette chanson : le solo de guitare, plutôt réussi. Comme quoi... Pour le reste, no comment
Répondre
D

ce mec fait vraiment pitié
Répondre
B

Il fallait oser sortir une chanson affublée d'un titre aussi trivial... Mais bon, c'est aussi ça la Herbert'touch : beaucoup de vulgarité, une bonne dose d'eau de cologne et un sacré penchant
pour l'escroquerie musicale
Répondre
I

Quel duo de choc entre la casserole qui se met à écrire vu son talent de chanteur et le play boy des thé dansants. Les clips de Leonard sont d'un kitchérotique à se pisser de rire ou de honte.
Répondre
W

Oui c'est Julien Lepers avecun beau pull rouge. Bonne journée.
Répondre
L
effectivement, pas terrible! c'est Julien Lepers avec le pull rouge! merci pour la visite à Cayenne!
Répondre
W

évidemment
Répondre
D

matins triomphants = il a la gaule au réveil le Herbert
Répondre
C

HOUUUU lalala...j'en reste coît! lol coit.


bonne soirée


@mitié
Répondre
W

Merci Ava et bon week end également.
Répondre
A

Je viens de parcourir les derniers articles de ton blog... et j'aime bien ce ton décalé.


Oui, certains succès sont super étranges, mais rien ne dit qu'avoir du succès est gage de qualité !


bon week end
Répondre
O


Répondre