Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MONTY - L'INCORRUPTIBLE

Belle leçon de tête haute avec l'ami Monty, incorruptible jusqu'au bout des ongles : il persiste à chanter des rigolitudes.

EDIT DU 18/02/2021 : bon même s'il a déconné avec sa chanson des Verts, on souhaite un bon anniversaire à Monty.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Je ne connaissais pas Monty, je le découvre
Répondre
B
l'âge d'or de la radio
Répondre
S
un Lyonnais qui salue Monty, j'apprécie le geste
Répondre
E
salut Monty
Répondre
H
<br /> Je vais prendre un peu la défense de Monty : Ce garçon avait un certain mérite à l'époque.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Il est arrivé au début des années 60 en signant lui-même ses chansons. Déjà à l'époque, Claude François, Richard Anthony et Eddy Mitchell (sous son vrai nom Claude Moine) signaient aussi leurs<br /> textes mais c'était à 90 % des adaptations de succès anglo-saxons.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> A l'époque, les auteurs-compositeurs de chansons originales en France se nommaient Brassens, Brel, Trenet, Ferré, Ferrat, Bécaud, Aznavour, Hugues Aufray, Gainsbourg. Autant dire des hommes qui<br /> avaient au moins une trentaine d'années.<br /> <br /> <br /> Monty lui est arrivé à 20 ans avec le diplôme d'auteur-compositeur de la Sacem et a signé un contrat chez Barclay. Il était le premier adolescent, voire l'un des rares de la génération yé-yé à<br /> écrire et composer lui-même ses chansons, qui étaient la plupart du temps à 100% françaises.<br /> <br /> <br /> ça voulait dire qu'à l'époque, il avait une liberté incroyable d'écrire ce qu'il voulait par rapport aux interprètes. Il a parfois chanté des choses un peu naïves qu'il a lui-même écrites, mais<br /> musicalement ses disques étaient très soignés, très modernes pour l'époque. Il a d'ailleurs avoué beaucoup plus tard dans une interview avoir été plus un "compositeur" et "pas vraiment un<br /> auteur".<br /> <br /> <br /> Mais ressortez des titres comme "Rêves d'enfant", "Un verre de whisky", "Le rythm'n'blues" (Génial !) et ça vous fait une variété meilleure que la moyenne de l'époque.<br /> <br /> <br /> Par la suite, d'autres auteurs-compositeurs sont arrivés (Adamo, Antoine, Hervé Vilard, Christophe, Polnareff, Dutronc puis toute la "clique" des Julien Clerc, Le Forestier, Yves Simon, Souchon,<br /> Voulzy, Jonasz, Sheller, Cabrel, Chedid, Chatel, Goldman...) plus modernes et aux textes un peu plus profonds dans l'ensemble et Monty s'est retiré peu à peu comme chanteur et a écrit des titres<br /> pour Sheila ("Petite fille de Français moyen") Eric Charden ("Le monde est gris, le monde est bleu"), Jeane Manson ("Fais-moi danser") et aussi des titres pour Karen Cheryl, je crois ! Puis, il a<br /> aussi monté son label Aquarius dans les années 70 sur lequel il a distribué un certain Patrick Hernandez avec "Born to be alive"...<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Alors ?<br /> <br /> <br /> Monty avait du mérite. Pour l'époque, ses chansons, c'était plutôt dans la bonne variété au moins musicalement.<br />
Répondre
D
<br /> qui c'est les plus forts ?<br />
Répondre
T
<br /> il a bien raison de ne pas souscrire aux modes qui passent !<br /> <br /> <br />  bonne journée<br /> <br /> <br />  amitié<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre