Alain Barrière a rejoint mon groupe d'amis sur Facebook et j'en suis fier. J'en profite pour diffuser un titre que j'avais sous le coude depuis longtemps.

Un Alain Barrière qui utilise des sons discos pour dénoncer l'une des plus grandes tragédies environnementales en France. En 1978, le supertanker Amoco Cadiz fait naufrage et vient déverser une marée noire sur les côtes bretonnes.

Ce fuel qui giclait de son ventre était comme un défi lancé à l'intelligence du monde. Comme le dit Alain, c'est vrai que la connerie ça fait mal sur 100 kilomètres allongée.

 

Retour à l'accueil