A celles et ceux qui pensent que nous allons faire dans le scato, qu'ils passent leur chemin. Nous évoquons le scat sans o avec un monsieur qui a du attendre les années 90 pour connaître le succès. Même les plus réticents aux sons des pistes de danse, ont du entendre au moins une fois dans leur vie John Paul Larkin qui a mis le scat au grand jour ( bien que Louis Armstrong en avait déjà fait ).

Ce tube a bien mis en évidence que l'on pouvait faire un succès avec des onomatopées. Et puis le monsieur était toujours bien habillé, propre sur lui et tranchait avec les groupes dance de l'époque.

John Scatman est décédé en 1999 et j'ai lu ( si l'information est vraie ) qu'il avait créé une fondation pour les bègues.

 

 


Retour à l'accueil