JESUS ALVAREZ PREMIER DJIHADISTE AMERICAIN ?

Une étude sérieuse sortie de ma cervelle interroge sur le rôle de Jésus Alvarez dans la propagation de l'idée de djihad aux Etats-Unis.

Jesus ( magnifique prénom pour se fondre dans la masse ) a réussi à s'incruster dans le monde musical grâce au one hit wonder de Shirley and Company "Shame Shame Shame". Le propre du combattant est de s'intégrer chez l'adversaire en gagnant sa confiance, y compris sur du disco naissant.

Des paroles sous forme de leçons et de mises en garde pour un comportement exemplaire. Et puis, cette barbe fournie qui inspire la crainte. Shame on you bande de mécréants, vous a lancé Jesus le converti.

 

 

Retour à l'accueil