Les zannées 80 ont aussi leur lot de lourdeurs, en voici la preuve...


Retour à l'accueil