Je suis aujourd'hui persuadé que Plastic Bertrand en plus d'être un punk, était aussi totalement hardcore. Plus j'étudie sa discographie et plus je trouve de créations over limit.

Cette fois, c'est duo en Plastic avec une anonyme. Les deux "chanteurs" rivalisent de fausses notes, c'est une sorte de battle du pauvre pour un titre qui se voulait romantique.

 

Retour à l'accueil