Je tiens à vous prévenir tout de suite : nous n'avons pas affaire ici à du disco ni à une quelconque reine des dancefloors. Nous nous téléportons plutôt au début du 20ème siècle une fois n'est pas coutume. Voici Florence Forest Jenkins une soprano américaine qui était une sorte de fake de l'époque avec ses massacres des plus beaux airs. Ses enregistrements sont quasiment insoutenables mais elle eut le mérite de persévérer pour une consécration au Carneggie Hall en 1944. Attention aux risques de saignements d'oreilles.


 



Retour à l'accueil